Signez la pétition pour aider les cochons Si cette lettre s'affiche mal,
vous pouvez la consulter ici
Lettre d'info L214

Élevage Herta : la préfecture de l’Allier a menti


De nouvelles images et des cochons toujours en souffrance

Des cochons mutilés, un sol en béton, des porcelets aux pattes coincées dans le sol ajouré, des animaux avec de douloureuses hernies laissés sans soins… La souffrance des cochons et le non-respect flagrant de la réglementation dans cet élevage « Préférence » de Herta n’ont pas empêché les services vétérinaires de conclure à « la bonne tenue de l’élevage et à l’absence de non-conformité majeure ». De nouvelles images filmées le mois dernier prouvent pourtant le contraire. Scandaleux !

Vidéo

Les images de cette vidéo sont difficiles. 
Vous pouvez agir pour les cochons sans la regarder.


Fin 2020, L214 a diffusé des images provenant d’un élevage de cochons fournissant Herta. Un élevage mis en avant par la marque pour illustrer sa « filière Préférence », et censé mieux traiter les animaux. Mais contrairement aux engagements pris par Herta, les images montraient des conditions d'élevage standard, déplorables pour les cochons, et de nombreuses infractions à la réglementation.

Ces images ont provoqué une inspection des services vétérinaires de la préfecture de l’Allier. Leur conclusion ? Tout va bien ! La préfecture assure même que « contrairement aux éléments filmés, il n’a pas été observé d’animaux en souffrance ni de cadavres ».

Des mensonges inadmissibles

Nos images tournées en janvier 2021 prouvent une nouvelle fois que l’élevage viole la réglementation sur une multitude de points : coupe systématique des queues, animaux blessés non soignés, absence d’eau pour nombre d’animaux, absence de matériaux manipulables pour occuper les cochons, toiture en train de s’écrouler dans l'un des bâtiments, etc. Des non-conformités persistantes et facilement observables, que les services de la préfecture auraient dû relever et sanctionner lors de leur inspection début décembre.

Au lieu de ça, les conclusions faussement rassurantes de cette inspection ont permis à Herta, qui avait cessé ses approvisionnements auprès de cet élevage, de les reprendre et de continuer de commercialiser la viande de ces cochons dans sa « filière Préférence ». C’est une tromperie honteuse.

Signez dès maintenant la pétition pour exiger que Herta bannisse les pires pratiques d’élevage. Dites stop :

  • à l’enfermement à vie des cochons,
  • à l’élevage sur un sol en béton,
  • aux mutilations douloureuses des porcelets,
  • aux cages individuelles pour les truies.


Si vous avez déjà signé la pétition (merci !), pensez à la partager massivement pour lever le voile sur ce qui se passe dans cet élevage qui fournit Herta. On compte sur vous.

icône facebook icône twitter icône email

Merci d'agir pour les cochons, 
L'équipe de L214

P.-S. Comment éviter d'infliger toutes ces souffrances aux cochons ? Le plus simple est de ne plus les manger. Rendez-vous sur Vegan Pratique pour découvrir l’alimentation végétale et des recettes savoureuses.

Soutenir L214