"Nous ne laisserons pas le silence s’installer"

 

le 08 Janvier 2015, mis à jour à 09:54

"Grâce à la puissance de la musique, nous cheminerons, joyeux, à travers la sombre nuit de la mort." (Mozart, la Flûte enchantée). Hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo.

 

"Grâce à la puissance de la musique, nous cheminerons,
joyeux, à travers la sombre nuit de la mort."
Tamino et Pamina
Wolfgang Amadeus Mozart, La Flûte Enchantée, acte II, scène 28

 

 

Annonce officielle sur toutes les antennes du groupe Radio France, récitée ce matin par Vincent Josse au micro de la matinale. 

Hier à Paris, le journal Charlie Hebdo a été la cible d’une attaque terroriste. Douze personnes sont mortes. Des journalistes, des policiers, des amis. Au nom de tous les groupes de radio de France, nous adressons à nos confrères, à leurs familles, à ceux qui sont morts pour les protéger et à toute l’équipe de Charlie Hebdo nos pensées les plus émues.  A travers eux, c’est la liberté de la presse et, plus encore, l’esprit de liberté qui sont touchés en plein cœur.

La presse satirique bouscule, éveille et agite les consciences. Elle nous invite à se moquer de tout pour mieux déjouer les sectarismes et les fondamentalismes. Ceux qui sont morts hier plaçaient le rire au cœur de nos vies pour nous rendre plus libres. Plus que jamais, la liberté de  pensée et la liberté d’expression animent notre travail quotidien. En ce jour de deuil, nous tenons à affirmer que nous ne céderons ni à la menace, ni à la terreur. Nous ne laisserons pas le silence s’installer.

Ils étaient mes amis, je les connaissais depuis longtemps déjà ... J'ai lu Charlie pendant de longues années, en ce temps-là, Philippe Val était le rédacteur en chef, par leurs dessins et leurs textes ils me faisaient rire et me poussaient à la réflexion, des dessins satiriques, humour noir parfois glaçant mais toujours gentil, jamais méchant, ils étaient les messagers de la liberté d'expression.
Un jour un petit jeune est arrivé il s'appelait Charb et j'adorais ses dessins, son humour ... Je lui ai même envoyé une lettre pour l'encourager dans ses débuts ... Charb est devenu le rédacteur en chef de Charlie.
J'aime aussi Charlie car c'est un journal qui affiche clairement sa position vis à vis de la maltraitance des animaux, en fait, au début, je me suis accrochée à Charlie car il était, il est le seul journal  qui ose parler de maltraitance et de cruauté vis à vis des animaux, c'est dans ce journal que j'ai rencontré une association contre la corrida, c'est l'alliance contre la corrida ... avec Claire Starozinski
Voilà j'en ai gros sur le coeur
virgule
Heureusement Virgule est près de moi, lui aussi il a bien connu Charlie
Virgule et Françoise